Gildas Le Reste
Sans titre,
collection de l’artiste, chez partenaires associés


C’est au moyen de repentirs et de développements sériels à l’infini que Gildas Le Reste
construit ses propres paysages. « Les opérations de création et de
réalisation
sont patiemment mises en oeuvre et rappellent le procédé  de la photographie argentique : dilution du médium (teintures) et application sur la
surface très humide du papier (Arche) ; définition du cadre ; fragmentation de l’espace ; mise à profit du rapport entre la couleur
et la qualité du papier
pour mieux brouiller la vision comme les grains photographiques
saturent l’image et en rend les contours illisibles » ainsi que le précise Jean-Luc Dorchies.

« Ce paysage à la construction duquel Gildas Le Reste consacre sa vie,
il est possible que chacun d’entre nous le possède en lui. »


Gildas Le Reste est né à Quimper en 1958. Il vit et travaille à Paris et à Châtellerault