Hubert Duprat

1957 - Nérac, France | 1900

Vit et travaille: Sauzet, France

Hubert Duprat s’est fait connaître à partir des années quatre-vingt avec les larves de Trichoptères qui ont la particularité de se confectionner un étui avec des petits cailloux. En remplaçant ce qui leur sert habituellement à la confection de leur cocon par des paillettes d’or, des opales, des turquoises, des perles de toutes sortes, l’artiste transformait l’insecte en joaillier qui reproduisait un nouvel étui avec les seuls matériaux dont ils disposaient.

Depuis quelques années, Hubert Duprat a choisi de se faire plus rare en terme de production et de monstration de son travail. Les œuvres de Hubert Duprat déroutent du fait de l’utilisation très singulière des matériaux qu’il expérimente. Ni orfèvre, ni géologue, ni même archéologue, Hubert Duprat convoque pourtant toutes ses connaissances scientifiques et techniques, qui viennent s’ajouter à ses connaissances purement artistiques, pour produire une œuvre qui acquière quelque chose de prodigieux et d’insaisissable qui pourrait évoquer les cabinets de curiosités si elle n’était pas tant ancrée dans une pratique créative des plus contemporaine.

Son œuvre est présente entre autres dans les collections du Musée d’Art Moderne de la ville de Paris, du Chateau de Oiron, du Frac Poitou-Charente et du Frac Limousin. Ses dernières expositions personnelles ont eu lieu au MONA (Tasmanie) en 2013, au Norwich Museum (Grande-Bretagne) en 2011, au Centre d’art de l’île de Vassivière en 2008.


Oeuvres

photo oeuvre
Église Saint-Pierre Sans titre Hubert Duprat
photo oeuvre
Église Saint-Pierre Sans titre Hubert Duprat