Otobong Nkanga

1974 - Kano, Nigeria | 1900

Vit et travaille: entre Paris et Anvers

Otobong Nkanga utilise toutes sortes de médias, dessin, peinture, sculpture, photographie ou vidéos, installations ou performances. Elle interroge la notion de territoire et la valeur accordée aux ressources naturelles dans leurs divers usages culturels. En quête de ce qui relie ou divise les hommes, elle se met en scène, prête sa voix et son corps aux désordres environnementaux et à leurs conséquences.

Dans plusieurs de ses travaux Otobong Nkanga réfléchit de manière métonymique aux différents usages et valeurs culturelles connectés aux minerais et gisements, explorant ainsi comment sens et fonction sont relatifs au sein de cultures,  et révélant les différents rôles et histoires de ces matières, tout particulièrement dans le contexte de sa propre vie et de ses souvenirs.

Parmi les récentes expositions de son travail, on peut citer : Musée d’art contemporain MHKA d’Anvers (Belgique, 2015), Biennale d’art contemporain de Lyon (France, 2015), Muséum national d’Histoire naturelle de Paris (France, 2015), Fondation Kadist à Paris (France, FIAC 2015), Centre d’exposition Portikus de Francfort-sur-le- Main (Allemagne,2015), Stedelijk Museum de Schiedam (Hollande, 2015), Art Basel (Suisse, 2014), Biennale de Berlin (Allemagne, 2014), Stedelijk Museum d’Amsterdam (Pays-Bas, 2014), Biennale de Sharjah (Emirats Arabes-Unis, 2013).


Oeuvres

photo oeuvre
Hôtel de Ménoc In Pursuit of Bling Otobong Nkanga