Deposizione


Jimmie Durham

2006


  • Verre, métal, obsidienne, tissu
  • 140 x 387 x 97 cm
  • Courtesy Ram radioartemobile

Deposizione est le nom de deux œuvres créées dans les espaces d’exposition de Radioartemobile à Rome en 2006. L’une est de Jimmie Durham, l’autre de Jannis Kounellis. Les deux artistes donnent leur interprétation personnelle de cet archétype de l’art sacré : la descente de croix et la déposition du Christ. Ce thème liturgique a été représenté à de nombreuses reprises dans la peinture et la sculpture et notamment par Le Caravage, Michelange, Rubens…

Deposizione de Jannis Kounellis et de Jimmie Durham est une réflexion sur la notion de témoignage. L’un comme l’autre le définissent comme une transformation des faits, le passage d’un état initial où les événements se produisent, à un second temps, celui du récit.

Le dialogue entre les œuvres interroge notre capacité à percevoir le réel, démontre que le témoignage n’est jamais qu’une interprétation.

Métaphores d’une contestation, Jimmie Durham utilise les pierres de façon récurrente dans sa pratique comme outils et objets et non pas comme monument. Dans Deposizione, il positionne sur un linge blanc, en haut d’un escabeau, une pierre d’obsidienne taillée. Au sol gisent des monceaux de verres à pied brisés. De l’opposition entre les matériaux naît un récit des faits, une histoire reconstituée. La pierre a peut-être cassé les verres en traversant l’espace avant de se poser sur l’escabeau. L’obsidienne occupe une place à part dans la culture amérindienne. En l’introduisant dans son œuvre, Jimmie Durham met au jour les propriétés de cette pierre, une roche composée de verre volcanique aux bords très tranchants, utilisée comme arme par les civilisations précolombiennes. « Quand on se coupe à l’obsidienne », explique Jimmie Durham, « la plaie ne s’arrête plus de saigner parce que le corps n’a pas conscience de s’être coupé. »



sans ascenseur pour accéder au premier étage



du mardi au dimanche de 11h à 13h et de 14h à 19h



2 rue Emilien Traver


Gratuit



Artiste

photo artiste Jimmie Durham

D’origine cherokee, Jimmie Durham milite depuis les années 1960 pour la défense des droits civiques des amérindiens. Son travail de sculpteur, peintre, vidéaste ou de plasticien se nourrit des symboles de la culture amérindienne, le plus souvent détournés à des fins contestataires. La pierre tient une place de prédilection dans son œuvre, une sorte d’agent de création autonome. Une fois sculptée, l’artiste la met en mouvement et délègue aux forces de la nature le pouvoir de transformer d’autres matériaux. De nouvelles formes plastiques émergent alors de cette confrontation spontanée.  Un art teinté de spiritualité, d’humour, parfois d’une certaine violence à la mesure de la cause.

lire la suite