Sans titre


Hubert Duprat

2008


  • 4 tonnes de magnétites
  • Dimensions variables
  • Courtesy Art Concept, Paris

Le grand intérêt de Hubert Duprat pour les phénomènes naturels associé à une vaste connaissance encyclopédique font que ses œuvres déroutent par l’utilisation très singulière des matériaux qu’il expérimente.

Dans la nef de Saint Pierre, il dépose plusieurs tonnes de magnétites, un oxyde de fer qui se cristallise dans les roches magmatiques et qui doit son nom à sa principale caractéristique : c'est un aimant naturel.

Ces pierres taillées industriellement en cabochon, une fois amassées et démultipliées, acquièrent quelque chose de prodigieux et d’insaisissable. Cette sculpture trouve sa forme par sa seule caractéristique naturelle ce qui pourrait faire penser aux cabinets de curiosités au sens où les trésors d’inventivité et de matières déployées semblent concourir à séduire et relever du prodigieux.


photo oeuvre
Église Saint-Pierre Sans titre Hubert Duprat


rampe d'accès



du mardi au dimanche de 11h à 13h et de 14h à 19h



1 Rue Saint-Pierre


gratuit



Artiste

photo artiste Hubert Duprat

Hubert Duprat s’est fait connaître à partir des années quatre-vingt avec les larves de Trichoptères qui ont la particularité de se confectionner un étui avec des petits cailloux. En remplaçant ce qui leur sert habituellement à la confection de leur cocon par des paillettes d’or, des opales, des turquoises, des perles de toutes sortes, l’artiste transformait l’insecte en joaillier qui reproduisait un nouvel étui avec les seuls matériaux dont ils disposaient.

lire la suite