Le feu invente


Le feu inventé


2007


Christian Lapie

  • Né en 1955 à Reims, France
  • Vit et travaille en Champagne et en Ardèche

Le feu inventé, 2007

Œuvre acquise par la ville de Melle en 2014 après la biennale, Etre humain et le savoir ensemble, 2013

D’abord peintre, Christian Lapie évolue dans les années 1990 vers la sculpture monumentale. Il crée des « figures spectrales », sortes de colosses de bois brut calciné, sans bras ni visage : « C’est d’un choc humain, d’une conjonction entre mon évolution et la philosophie du peuple Caboclos en Amazonie qu’elles doivent d’être ». D’un seul arbre fendu en deux ou en quatre, Christian Lapie fait apparaître des formes ébauchées à la tronçonneuse puis noircies par le feu : « Je me laisse guider par l’arbre. Il a sa propre vie et là où il se fend se révèle toute son existence. L’arbre m’inspire pour définir chaque figure. Toutes ont leur personnalité. On revient à l’humain ». Le feu inventé est un ensemble de trois sculptures monumentales, bienveillantes et protectrices. Elles questionnent la mémoire des hommes et l’histoire des lieux.